Saint-Just contre Saint-Just? Miguel Abensour, la Révolution comme énigme et le paradoxe de son héros

Patrice Vermeren

Resumen


Pourquoi lire Saint-Just aujourd’hui ? Selon Miguel Abensour, pour mieux s’interroger sur l’énigme du politique dans sa double dimension de domination et d’émancipation. Saint-Just se tient dans une tension interne : inventeur de lois, à l’ombre desquelles s’avance la tyrannie, il est en même temps créateur d’institutions, génératrices de liberté. Saint-Just a opposé deux répliques à la glaciation du peuple par la Terreur : les Institutions et l’héroïsme révolutionnaire. Contre les interprétations libérales et révisionnistes de la Révolution Française et tout éloge du personnage conceptuel du Thermidorien, la philosophie politique critique de Miguel Abensour fait de Saint-Just un anti-Rousseau et un anti-Sade, pour poser la question de la possibilité de l’héroïsme dans une société moderne antihéroïque et prosaïque, et celle, destinée à demeurer question, de l’émancipation humaine.

Palabras clave


Héroïsme Révolutionnaire; Illustration; Émancipation; domination.

Texto completo:

PDF HTML


Universidad del Zulia /Venezuela/revista de filosofía / revifilo@gmail.com /ISSN: 0798-1171

ReviCyHLUZ

Licencia de Creative Commons
Este obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento-NoComercial-CompartirIgual 3.0 Unported.